Savoir ce que réserve une année personnelle 3

L’année personnelle 3 tient une place particulière en numérologie. Rondement menée, elle peut clore ce premier tiers de votre cycle de 9 ans sur une note prospère et optimiste. Si la première année personnelle a été celle de l’initiative et de la prise de risque et la seconde celle de la stabilité et de la continuité, la troisième année personnelle est indubitablement celle de la créativité.

C’est le moment d’explorer votre environnement pour innover, expérimenter de nouvelles choses et sortir des sentiers battus. Votre âme et votre corps réclament la nouveauté rafraichissante et l’expérience inédite. Vous auriez tort de les en priver. Tentez un nouveau passe-temps, faites le tour des musées, provoquez de nouvelles rencontres, expérimentez au travail. Avec la maturité engrangée tout au long de l’année précédente, vous allez remarquer que vos responsabilités deviendront soudainement plus légères, plus faciles à gérer. Voici ce qui dit la numérologie sur l’année personnelle 3.

Année Personnelle 3: « C’est maintenant votre tour » !

Après l’année du compromis et de la collaboration pendant laquelle vos besoins sont relativement passés au second plan, c’est maintenant votre tour ! Pour les numérologues, cette année qui clôt le premier tiers de votre cycle est l’une des plus agréables. Vous avez rendez-vous avec 12 mois de bonheur, pour peu que vous soyez réceptif aux signaux et aux indices qui vous pavent le chemin. Comme pendant la première année, vous allez très souvent vous demander « Qu’est-ce que je veux ? ». La différence, c’est que la pression et l’urgence de la première année laisseront place à l’enthousiasme et à l’optimisme. Votre propre bonheur et votre épanouissement sur le long terme seront les questions centrales de cette année. Pendant ce premier tiers du cycle, vous aurez pris le temps d’initier, de prolonger puis de remodeler. La 3e année personnelle sera aussi celle d’une remise en question zen, sans dramatisation. Vous développerez la capacité d’identifier et de guérir la source de votre malheur sans tomber dans la déprime.

Année 3: Vous savez maintenant qui vous êtes, ce que vous voulez et pourquoi vous le voulez

Les obstacles physiques qui entravent votre épanouissement seront vulnérables cette année. Profitez-en pour les combattre. Ce n’est qu’à ce moment que vous pourrez exprimer vos idées et vos émotions d’une manière naturelle et spontanée, sans craindre le regard des autres. Le bonheur est un sentiment qui ne peut venir que de l’intérieur. Pendant l’année personnelle 3, vous aurez au moins une occasion de vous sentir joyeux et comblé comme vous ne l’avez jamais été auparavant. Vous ne craindrez plus d’être sous les feux de la rampe car vous vous assumez pleinement, même si certains relents de timidité vont subsister. Vous êtes bien dans votre peau, ce qui augure de belles années à venir à la fois sur le plan professionnel et personnel. Naturellement, vous allez alterner entre succès et quelques échecs.

A votre grande surprise, vous aborderez les moments les moins joyeux de cette année avec beaucoup de maturité et sang-froid. Les leçons à tirer de vos échecs sont désormais explicites, claires, limpides. Vous y êtes réceptif. Vous êtes désormais plus proche que jamais de votre but : vous savez qui vous êtes, ce que vous voulez et pourquoi vous le voulez. Dans cette dynamique de développement personnel, un nouveau spectre de possibilités s’ouvrira à vous. Le présent deviendra alors un tremplin créatif à partir duquel vous allez dresser les contours d’un avenir qui vous paraît radieux, du moins pendant cette année.

La planification pour vaincre le stress et l’irritabilité

En numérologie, chaque année personnelle se distingue par des apports positifs et d’autres négatifs. C’est d’ailleurs ce qui garantir l’équilibre de l’univers. L’année personnelle numéro 3 vous apportera son lot de stress et d’irritabilité. La multiplication de vos objectifs peut vous rendre nerveux. La bonne nouvelle, c’est que ce contretemps peut être maîtrisé par la simple force de la planification et de l’organisation. Notez vos ambitions sur un papier ou mieux, sur un tableau blanc que vous accrocherez dans votre chambre. Acceptez la hiérarchisation de vos priorités : tout ne peut pas être urgent. Cela vous épargnera les longues réflexions et les coups de stress inhérents à la multiplicité de vos tâches et objectifs.

Le principal défi de la 3e année personnelle se situe donc du côté de la gestion des priorités. Peut-être faudra-t-il que vous appreniez à renoncer à ce qui ne vous tient pas particulièrement à cœur ? Le docteur Scott Peck, illustre psychiatre américain et auteur du best-seller « Le chemin le moins fréquenté », résume très bien la façon dont il faut aborder l’année personnelle 3. « Cherchez simplement le bonheur et vous ne serez pas susceptible de le trouver. Cherchez à créer et à aimer sans égard à votre bonheur et vous serez susceptible d’être heureux la plupart du temps. »