Savoir ce que réserve une année personnelle 4

Le premier tiers de votre cycle de 9 ans s’est achevé. Place au second. L’année personnelle 4 est centrée autour de trois principales notions :

  • Le sens de l’initiative « intelligente » ;
  • La capacité à construire ;
  • L’ordre et le pragmatisme.

A l’entame de ce second tiers de votre cycle de 9 ans, vous allez devoir réveiller votre esprit cartésien, votre sens du pragmatisme et votre capacité à vos concentrer. Le diable est dans les détails ; vous allez en avoir la preuve pendant l’année personnelle numéro 4.

Votre détermination et votre motivation continueront d’être vos meilleurs atouts. Après un premier tiers riche en projets, vous avez peut-être accumulé quelques frustrations dues à certains échecs. C’est le moment de les évacuer pour vous concentrer sur les bonnes pistes. Restez flexible et soyez réceptif à toutes les opportunités que vous offre votre environnement. Lorsqu’on la compare aux années qui la précédent, la 4 est plutôt lente et poussive. Ici, pas de série effrénée, mais plutôt une longue évolution et beaucoup de constance. L’année 4 vous donnera du répit : c’est le moment idéal pour dépoussiérer les projets que vous avez mis de côté jusqu’à présent. Sur le plan organisationnel, ne négligez pas les petites tâches qui vous libèrent l’esprit : prenez le temps de trier vos documents administratifs, jetez la paperasse qui ne vous sert plus, faites le ménage à la maison.

Année Personnelle 4: Acquérir l’intelligence émotionnelle qui vous fait défaut

Au fur et à mesure que l’année avance, vous devez développer une vision claire et précise de ce que vous souhaitez réaliser sur le plan professionnel. Prenez un engagement ferme pour l’atteindre, devant vos proches si nécessaire. Attention : vous ne devez pas manquer de réalisme. Soyez indulgent avec vous-même et évitez de mettre la barre trop haut. Évitez d’aller trop fort, trop vite. Autrement, vous serez frustré et finirez la 4e année personnelle sur une mauvaise note. N’hésitez pas à revoir et à modifier vos priorités au cours de l’année. Ne voyez pas cela comme un échec, mais plutôt comme un effort d’adaptation nécessaire.

L’année 4 réagit favorablement à la force de la volonté mais aussi à l’authenticité de vos sentiments. Le déni de vos frustrations emprisonne votre volonté et vous empêche de progresser. La volonté se nourrit de la réalité, même si cette dernière peut blesser. Votre gamme émotionnelle n’est finalement qu’une réponse naturelle à la réalité. Bien sûr, vous pouvez vouloir garder vos sentiments pour vous si les circonstances exigent une démonstration de stabilité et force. Toutefois, sur le long terme, le succès passera par votre capacité à assumer pleinement vos sentiments mais aussi à acquérir l’intelligence émotionnelle nécessaire à les exprimer de la meilleure des manières.

Année 4: L’année d’un changement ciblé et intelligent

La lenteur de la 4e année personnelle sera également effective sur le plan personnel. Vos proches se montreront reconnaissants, parfois admiratifs à l’égard de vos réalisations. Ils vous montreront tout le soutien que vous espériez. Profitez de cette année pour réaliser les changements que vous jugez nécessaires dans votre foyer et votre maison. D’une manière générale, tout ce qui vous déplait dans votre quotidien devra être revu pendant l’année personnelle 4.

La « bonne » énergie, celle qui vous permet de mener à bien vos projets, a besoin d’un but spécifique, réaliste et clair pour agir. La bonne énergie est facilement canalisée. Elle répond mieux à la routine (ou à la régularité), à l’efficacité, à l’ordre et à l’organisation. Pendant cette année, vous aurez des limites qu’il sera compliqué de franchir. Acceptez cet état de fait et temporisez. Si vous sentez la frustration vous envahir face aux restrictions que vous impose votre environnement, rappelez-vous que l’essence même de la volonté humaine est l’acceptation. La meilleure citation de l’année personnelle 4 nous vient de l’actrice américaine Helen Hayes : « Ce n’est pas le moment de s’accrocher à ce qui était, mais celui de modifier ce qui est ». A méditer !

Plus dans le stratégique, moins dans l’opérationnel

Pendant l’année personnelle numéro 3, vous avez appris les vertus de l’optimisme. Les trois années du premier tiers de votre cycle vous ont appris à faire confiance à votre instinct et à ne pas réprimer vos envies de changement. L’année personnelle numéro 4 vous aidera à développer votre capacité à fixer un cap, à mettre en place les grandes orientations des années à venir. Pour reprendre la terminologie du monde de l’entreprise, on peut dire que vous n’êtes plus dans l’opérationnel seulement. Vous êtes désormais capable de travailler dans une optique stratégique en mettant en place des objectifs à réaliser sur le long-terme. Une fois que vous aurez accepté les limites immuables que vous impose cette 4e année personnelle, vous gagnerez en lucidité et en réalisme. Vous aurez une meilleure chance de façonner votre réalité.